Solarium Pro/ Fiches conseils/ Qu'est ce qu'un solarium ?

Qu'est ce qu'un solarium ?

Le terme solarium est souvent évoqué et recèle de nombreuses croyances souvent injustifiées. Afin que vous puissiez mieux comprendre ce qu'est un solarium et ainsi de mieux vous orienter avant un achat ou une première utilisation, voici tout ce que vous devriez connaître sur le sujet.

La définition du mot solarium


le terme solarium peut revêtir trois significations différentes :

• Il peut s'agir d'un endroit adapté pour la prise de bains de soleil. En effet, l'exposition au rayonnement solaire est indispensable car elle régule la production de vitamine D dans le corps, qui est essentielle pour les muscles et les os.
• Il peut s'agir d'un établissement qui soigne des patients grâce à la lumière du soleil.
• Il peut s'agir d'une cabine de bronzage, utilisant des lampes UV spéciales générant des ultraviolets proches de ceux du rayonnement solaire. Ces appareils sont largement répandus dans les salons de bronzage, d'esthétique, et même chez le particulier. Certaines cabines sont adaptées à l'usage esthétique, d'autres à l'usage médical.

Ces cabines, garantes d'un teint parfait, permettent de s'affranchir des aléas climatiques pour être toujours exposé au soleil. Elles sont également garantes de sécurité puisqu'elle sont soumises à une réglementation drastique et à une obligation de contrôle technique tous les deux ans.

Les divers types de solarium


En esthétique il existe deux grandes familles d'appareil de bronzage : les appareils UV, qui utilisent des lampes, et les appareil sans UV, également appelés appareils de tanning. Ces derniers vaporisent sur la peau un autobronzant. Nous nous arrêterons uniquement sur le premier type d'appareil.
Il existe des solariums permettant d'exposer et donc de bronzer l'ensemble du corps, et d'autres permettant de cibler la ou les zones à bronzer (le plus souvent, visage et épaules). On trouve le plus généralement en institut de bronzage des appareils horizontaux, également appelés "sandwich". Ils utilisent quasi exclusivement des lampes à basse pression mais peuvent être pourvus de quelques lampes à haute pression, pour un bronzage spécifique au visage par exemple.

Solarium sur pied


Solarium sur pied

Ces appareils comportent un caisson émettant des UV monté sur un pied. Cela leur permet d'être très peu gourmand en place, ils peuvent être utilisés aussi bien debout que couché.

Solarium horizontal


SOlarium horizontal

Également appelé Sunbed, les solarium horizontaux sont plus volumineux et par conséquent plus fréquent chez les professionnels du bronzage. On les dit "combinés haut et bas" puisqu'ils sont composés de deux parties comportant des lampes UV, un plafonnier et un lit, formant un tunnel de bronzage.

Solarium vertical


Solarium vertical

Moins répandu et moins connu, ce type de solarium expose la peau à 360°. Comme son nom l'indique le solarium vertical s'utilise en position debout et possède donc une caractéristique majeure qui est celle d'un gain de place substantiel : il s'adapte bien aux petits locaux commerciaux.

Les solariums possèdent de nombreuses options qui offrent aux professionnels l'opportunité de proposer un service à forte valeur ajoutée :


• Bronzeur facial haute pression
• ventilateur

• Minuterie intégrée
• Panneau de commande digital

• Possibilité d'intégrer un monnayeur


Solarium et sécurité


Le solarium est souvent perçu comme un appareil nocif, provoquant des cancers des os ou de la peau. Il s'agit d'une idée reçue si l'appareil est bien utilisé : un temps d'utilisation maximum ne doit pas être dépassé, qui s'étalonne en fonction de la pigmentation de la peau, du "capital soleil" de la personne qui va s'exposer aux rayons et de la puissance de la cabine UV utilisée.
En revanche, l'utilisation en excès d'un solarium peut s'avérer dangereuse et provoquer un affaiblissement des défenses immunitaires, des lésions sur la peau, des cancers.

Les effets connus des rayons UV


La science a observé les effets des UV sur le corps humain. On sait en outre qu'ils provoquent :

• Un brunissement de la peau, c'est le bronzage tant recherché ! Les UVA en sont la cause immédiate puisqu'ils ont un effet direct. Les UVB assurent quant à eux un brunissement tardif ou persistant,
• Les UVB permettent de former et de fixer la vitamine D,
• Les UVB toujours, peuvent provoquer des rougeurs ou érythèmes, à savoir de légers coup de soleil,
• On attribue des cancers à l'exposition au rayonnement UV : nous ne sommes pas tous égaux face au soleil et aux UV, nous avons tous ce qui s'appelle un "capital soleil", soit une certaine dose d'exposition aux UV que nous pouvons supporter au cours de notre vie. Il est donc important avant de commencer à faire des séance de se renseigner auprès d'un dermatologue,
• Des lésions oculaires graves si on ne respecte pas une règle importante : utiliser impérativement des lunettes de protection adaptées à l'utilisation en solarium.

Le rayonnement UV


Il s'agit d'un rayonnement électromagnétique non ionisant que l'on trouve dans la lumière du soleil. Dans le spectre des rayonnements électromagnétiques, il se situe entre la lumière visible et le rayonnement ionisant. sa longueur d'onde est comprise entre 10 et 400 nanomètres (nm). Plus celle ci est faible et plus l'énergie contenue par le rayonnement est élevée.
C'est sur une échelle de différents effets biologiques que l'ont classe les rayons UV :

• Les UVA ont une longueur d'onde comprise entre 320 et 400 nm,
• Les UVB ont une longueur d'onde comprise entre 280 et 320 nm,
• Les UVC ont une longueur d'onde comprise entre 100 et 280 nm.

Les tubes et ampoules UV


Fonctionnement d'une lampe UV


La lampe UV prend la forme d'un tube en verre rempli de mercure gazeux, scellé aux deux extrémités par des électrodes. Un puissant courant électrique va traverser le tube lors du fonctionnement : les électrons en mouvement vont rentrer en collision avec les atomes de mercure, et réalisent ainsi un transfert d'énergie qui excite l'atome. Lorsque l'atome de mercure reprend son état normal, il va libérer son énergie sous forme de rayonnement. Deux types de lampes sont utilisées pour le bronzage :

• Les lampes basses pressions, elles ressemblent aux néons d'éclairage classique,
• Les lampes hautes pressions, qui sont également utilisés dans les projecteurs.

Le rayonnement émis par ces tubes UV est filtré, suivant le cas par des gaz ou additifs, ou encore par un enduit au phosphore appliqué sur l'intérieur de la lampe.

Solarium et nombre de tubes


Le nombre de tubes est l'argument marketing par excellence. certains appareils sont équipés d'une vingtaines de lampes UV, d'autre d'une quarantaine : n'allez pas croire qu'ils seront plus efficaces.L'efficacité d'un solarium se quantifie plutôt grâce à l'éloignement des tubes par rapport à la zone exposée : plus cette distance est faible, plus le rayonnement sera actif. 24 lampes UV peuvent donc se révéler plus efficaces montées dans un solarium de petite dimension que 48 lampes dans un appareil de grande taille, où l'éloignement sera supérieur.
Il sera bon de noter au passage que les tubes UV ont une durée de vie de 400 à 800 heures, au delà de laquelle ils ne représentent pas un risque pour la santé, mais ne dispensent plus qu'une lumière basique ne permettant pas le bronzage.

Les différents type de rayonnement UV émis par les tubes


Il existe en France 4 classifications de rayonnement UV :

• Les appareils estampillés UV 1 ou UV 3 sont disponibles pour l'usage esthétique,
• Les UV 1 ne peuvent être vendus au public, ils ne sont disponibles que pour les soins dispensés par des professionnels de l'esthétique,
• Les UV 3 peuvent être mis à la disposition du public bien que leur vente soit interdite aux mineurs,
• les UV 2 et UV 4 sont eux réservés aux applications médicales et permettent de soigner des pathologies de la peau : ils ne sont disponibles que pour les professionnels de santé comme les dermatologues par exemple.

On note que les lampes UV produisent essentiellement des UVA (98%) et des UVB (2%). Elles possèdent des puissances s'étalant de 100 à 160 watts pour les lampes basses pression, et 400 watts pour les lampes haute pression.

Utilisation professionnelle d'un solarium et législation


Intégrer une nouveau métier à son activité de base est devenue chose courante avec les cabines UV. Les salons de massage, d'esthétique ou de beauté, les salons de coiffure sont autant de segments d'activité qui peuvent intégrer un petit module de bronzage pour un complément de revenus. Il faudra juste être en accord avec la loi qui prévoit :

• Un personnel qualifié, qui a reçu une formation pour utiliser la machine : elle est en général dispensée dans les écoles d'esthétique et dure 8 heures. Pour plus d'information référez vous à l'arrêté du 10 septembre 1997.
• Un contrôle technique de l'appareil doit être effectué par un technicien agréé. Il existe de nombreux organisme privés et indépendants comme Véritas ou Socotec qui sont habilités à faire ces contrôle à la réception de l'appareil puis ensuite tous les deux ans. Ces contrôles sont à la charge de l'acheteur qui doit les mettre en place de lui même.
• Envoyer un recommandé avec accusé de réception auprès de la préfecture établissant la déclaration de l'acquisition d'une cabine UV.

Sachez enfin que le solarium doit être installé dans une pièce comportant une fenêtre ou à défaut d'une extraction permettant un renouvellement de l'air ambiant.

La vente de solariums est destinée uniquement aux professionnels.
Conformément à la LOI n° 2016-41 du 26 janvier 2016, la vente et la cession, y compris à titre gratuit, d'un appareil de bronzage pour un usage autre que professionnel, sont désormais interdites.




Photos non contractuelles
!-- -->