Solarium Pro/ Fiches conseils/ Comment vite et bien bronzer ?

Comment vite et bien bronzer ?

Qu'est ce que le bronzage ?


Le bronzage est une réaction naturelle de la peau qui assure sa défense face aux agressions du soleil. Lors de l'exposition de votre peau au soleil ou lors d'une séance de solarium, la mélanine contenue dans la couche basale de l'épiderme va remonter vers les couches plus proches de la surface visible de la peau. Au cours de cette migration, la mélanine va s'oxyder et prendre une teinte brune, formant ce que nous appelons bronzage.

On distingue deux types de pigmentations lors d'une séance de bronzage:

La pigmentation immédiate est due aux UVA, rayonnement dominant (98%) dans les solariums. Elle vous garantie un teint hâlé dès les premières séances. Mais il vous faudra prévoir des séances quotidiennes de solarium si vous voulez garder une peau bronzée.

La pigmentation tardive est due aux UVB, un rayonnement faible (2%) grâce au soleil. C'est grâce à elle que vous restez bronzé durant l'été ! La pigmentation tardive n'apparait quelques heures après la séance de bronzage contrairement à la pigmentation immédiate.

Connaître mon type de peau


On distingue 6 types de peau, on admet que les types les plus répandus en Europe sont les 3 premiers du tableau ci-dessous. On considère également que tous les enfants ont une peau de type 1, très sensible à la lumière.

Type de peauSensibilité aux UVRéaction de la peau aux UVCaractéristiques morphologiquesSeuil d'apparition du coup de soleil en J/m2Fréquence en Europe
ITrès élevéeToujours coup de soleil, jamais de bronzageCheveux roux, tâches de rousseur, peau claire, laiteuse2005%
IIÉlevéeToujours coup de soleil, puis bronzageCheveux blonds, yeux bleus, peau claire25033%
IIIMoyenneParfois coup de soleil, toujours bronzageCheveux châtains, teint bronzé25050%
IVfaibleRarement coup de soleil et toujours bronzagecheveux foncé et peau brune45012%
VHautePigmentation particulière ayant une protection UV naturelletypes asiatique
VITrès hauteProtection naturelle élevée face aux UVPeau brune foncée ou noire, type africain

Bronzage et santé


Depuis longtemps déjà on sait que le soleil est bénéfique pour la santé. Hippocrate, le père de la médecine, recommandait déjà l'exposition volontaire au soleil : l'héliothérapie. On s'en servait alors pour soigner la tuberculose, l'arthrose ou encore l'arthrite.
On sait depuis 1903 et l'invention de l'actinothérapie, qui soigne grâce aux rayons UV et IR, que le soleil permet de fixer la vitamine D et évite donc le développement de certains maux comme le lupus vulgaris, l'anémie et le rachitisme.
On associe aujourd'hui l'exposition au soleil au cancer de la peau. Il existe également d'autres facteurs de risques qui sont :

• |'hérédité ;
• |'abus d'exposition au soleil avant l’âge adulte ;
• |a faible pigmentation, chez les roux et les blonds à teint laiteux ;
• |es composés de goudron, créosote, d'arsenic et/ou radium lorsque côtoyés régulièrement ;
• |es régimes alimentaires riches en gras.

Cependant un bronzage minimum est nécessaire pour la fixation des vitamines, la consolidation de la masse osseuse, le sommeil. On estime qu'une exposition de 15 à 20 minutes une fois par jour sans aucune protection représente un bénéfice plus grand que le risque encouru. On sait que l'être humain a un besoin vital de soleil, mais qu'une surdose endommage irrémédiablement ses cellules. Le bronzage est donc une réaction de la pigmentation de la peau afin de filtrer les rayons du soleil.

Les précautions à prendre


Lors de séances de bronzage il est important de bien protéger votre peau, de vous hydrater. Il est préférable de s'exposer régulièrement pendant de courtes durées. N'hésitez pas à consulter un dermatologue avant de bronzer, celui-ci saura vous aiguiller dans le choix des produits à utiliser et repérer les grains de beauté susceptibles de vous causer des problèmes de santé.
Enfin ne restez pas statique lors de l'exposition : c'est l'assurance d'attraper un bon coup de soleil.

Choisir une bonne crème solaire


On la sélectionne avec beaucoup d'attention, les critères à retenir sont :

• Votre type de peau : plus elle est blanche et plus elle est sensible, il conviendra alors de choisir un IP (indice de protection) plus important.

• Le lieu et la durée de l'exposition : vous aurez sans doute remarqué que vous prenez des couleurs beaucoup plus vite à la plage ou au ski. Ce phénomène est dut au simple fait que l'eau et la neige réverbèrent un maximum d'UV. Montez donc particulièrement l'IP de votre crème solaire dans ces endroits.

• La force du soleil : cela va de soit.

Enfin restez vigilant et ne pensez pas être à l'abri lors de certaines conditions climatiques : il peut arriver de prendre un coup de soleil même en plein brouillard !

Les différents types d'assistance au bronzage


S'il est facile de bronzer en été, la tâche s'avère plus difficile en hiver, le soleil étant rare. Fort heureusement, la technique moderne nous offre une multitude de choix pour arborer un teint hâlé, spray ou lotion autobronzante, cabine UV, solarium, appareil de tanning ...

Les autobronzants


Révolue est l'époque où ces produits donnaient un teint couleur carotte ! les nombreux progrès enregistrés par les autobronzants leur permettent aujourd'hui d'être des produits complets, permettant d'hydrater et de protéger la peau.
Contrairement à l'idée reçu, ils ne contiennent pas de colorants qui se déposeraient sur la peau mais des DHA dérivés des acides de fruits : c'est ce principe actif qui influera sur la kératine de la peau en lui donnant une teinte plus foncée.
Bien appliquer un autobronzant demande quelques précautions : Il est impératif d'avoir la peau saine et propre, il est même conseillé au préalable de faire un léger gommage afin d'enlever les peaux mortes.
L'application se fait par couches fines et régulières en veillant bien à ne pas oublier certaines zones (oreilles, cou ...). Les zones où la peau est plus dure, comme les genoux ou les coudes ne demandent qu'une quantité réduite de produit, puisqu'elles se colorent rapidement.

L'effet maximal de la lotion est obtenu au bout de quelques heures, il reste effectif pendant 4 à 6 jours.

Les rayons UV


Nous ne saurions être des professionnels sérieux sans vous indiquer que l'exposition aux rayons UV doit se faire de manière modérée. Néanmoins, ne soyons pas alarmistes : l'exposition aux UV en solarium ne représente strictement aucun risque si les séances sont correctement encadrées.

De nombreux dermatologues conseillent des séances de solarium avant l'été et l'exposition au soleil, et les professionnels de l'esthétique conseillent d'en faire au retour des vacances afin de prolonger votre bronzage dans le temps.
Notez au passage que sur avis médical, le solarium peut être indiqué afin de pallier à une carence en vitamine D.

Le tanning


Il s'agit de la nouvelle tendance du bronzage ! cette technique est également appelée bronzage sans UV. C'est une lotion autobronzante vaporisée par un aérographe ou dans une cabine qui va se déposer sur la peau. L'application est plus homogène et permet de choisir l'intensité du bronzage obtenu.

Les compléments alimentaires


Issus de la recherche des laboratoires de cosmétique ou de santé, les compléments alimentaires représentent une double efficacité en matière de bronzage :

• Ils permettent pour certains de préparer la peau au soleil, assurant une meilleure réactivité de celle-ci,

• D'autres permettent de prolonger le bronzage dans la période automnale.

Notez qu'une alimentation saine et riche en carotène permet d'assurer un bronzage optimal. On trouve le carotène dans les carotte mais aussi dans les épinards, le persil ou le melon.

Bronzage et sociologie


De nombreuses civilisations ont porté un regard particulier sur le bronzage. Quelles soient anciennes comme celle des incas dont la hiérarchie était structurée autour de l'élévation vers l'astre divin que représentait le soleil, ou plus proche de nous jusqu'à l'ère pré-industrielle, on a considéré le bronzage comme une chose inesthétique. C'est jusqu'alors les paysans et les travailleurs qui l'arboraient puisqu'ils étaient dehors. Les notables de l'époque faisaient tout pour éviter d'être bronzés. Habits longs, produits cosmétiques dangereux à base de plomb, poudre de riz, tout était bon pour conserver la blancheur de la peau.
Puis vint l'industrialisation qui imposait aux hommes de travailler devant la machine, en espace clos et couvert : le teint pâle des travailleurs de l'époque provoquait le dégout des plus aisés qui cette fois ci redécouvraient les joies du bain de soleil, notamment avec les premiers vacanciers qui partaient à la mer, dans les stations balnéaires.
Dans les années 20, Coco Chanel revenait d'un voyage dans le sud bronzée à la suite d'un coup de soleil accidentel. Elle provoque le mimétisme chez ses admirateurs qui commencent à arborer des couleurs. On sait également que la chanteuse métissée Joséphine Baker, à la même période, est un véritable coup de cœur pour les Parisiens.
Les magazines féminins des années 40 parlent tous des bienfaits du bain de soleil, qui devient un incontournable des congés payés des masses populaires. C'est en 46 que le bikini est inventé et rétrécit la taille des maillots de bains sur les plages.
D'autres phénomènes plus tardifs comme l'héliotropisme qui favorise les migrations vers des zones plus ensoleillées, nous permettent de dire que le bronzage est aujourd'hui connoté dans le regard des hommes comme un vecteur de bonnes origines sociales, ou encore de bonne santé physique.
Photos non contractuelles
!-- -->